terre et aloe vera

Quelle terre utiliser pour l’Aloe Vera: nos conseils et explications

Aloe Vera est originaire d’Afrique, où les conditions chaudes et sèches sont typiques, il n’est donc pas surprenant que cette plante pousse le mieux dans un sol avec un excellent drainage. Ils sont cultivés idéalement en intérieur.

L’aloe Vera peut-être planté à l’extérieur, mais doit être protégé lorsque les températures tombent en dessous du point de congélation pendant plus de quelques heures, en particulier dans les climats humides. Parce que les plantes d’aloe Vera sont des succulentes, le type de terre que vous choisissez peut vraiment faire de votre aloe un succès ou la briser complètement.

Surtout ne les laissez pas en plein soleil ! Aussi important que le choix du bon sol, trop de lumière du soleil peut tuer ces plantes.

Quel type de terre ou de sol utiliser pour l’aloe ?

Le sable et gravier

Tous les types d’Aloe ont besoin d’un sol sablonneux ou graveleux qui a la particularité d’être un type de terre avec un très bon système de drainage permettant de réduire le risque de pourriture des racines et de carences nutritionnelles. Lorsqu’elles sont plantées dans des contenants, l’Aloe Vera doit également être planté dans un mélange de sable et de gravier de granit. Lorsque vous plantez de l’Aloe Vera à l’extérieur, recherchez un endroit sablonneux qui sèche complètement après les précipitations.

Optez pour une plantation surélevé

Pendant les climats humides; les aloès en extérieur ont parfois besoin d’aide supplémentaire en matière de drainage, car leur sol peut ne pas sécher complètement entre les averses de pluie. Envisagez de planter votre Aloe Vera dans un lit surélevé ou sur une pente pour éviter les stagnations d’eau et augmenter la quantité d’oxygène disponible pour les racines. Ce genre d’arrangement de plantation augmente la tolérance de l’aloe à l’humidité.

Pensez à nourrir le sol de votre Aloe pour favoriser sa croissance

Étant donné que les sols sablonneux préférés par les plantes d’aloe sont relativement faibles en matière organique, il peut être nécessaire de les modifier périodiquement. Un engrais liquide équilibré ou un engrais 10-40-10 conçu pour les plantes en fleurs fonctionne le mieux, bien que des granulés à libération lente puissent également être utilisés. Évitez le compost et d’autres modifications du sol avec de grandes quantités de matières organiques qui ont tendance à augmenter les niveaux d’humidité. Fertiliser la terre des plantes d’Aloe Vera seulement au milieu de l’été et à la fin de l’été, en utilisant une solution très diluée. Les aloès cultivés dans des pots peuvent simplement être labourer pour rafraîchir le sol au lieu de fertiliser.

Utilisez du paillage pour augment le taux de production en gel.

Utilisez du paillis et du plastique avec beaucoup de soin autour des aloès. Les plantes d’aloe vera cultivées sous paillis de polyéthylène noir produit plus de gel par feuille que les plantes cultivées sur un sol nu. Bien que les bâches en plastique sont souvent utilisées pour réchauffer le sol au début du printemps pour les plantes cultivées conventionnellement, ne l’utilisez pas pour protéger l’aloe en hiver. Le plastique favorise la perte de chaleur. Lorsque les températures nocturnes tombent en dessous de 32 F, utilisez plutôt des feuilles et des couvertures en fibre naturelle ou un chiffon de protection contre le gel. Ne recouvrez jamais les plantes d’aloe vera avec des matières organiques telles que l’écorce, car il encourage la rétention d’humidité.